P R E M I C E S


Produced between 2012 and 2014, this series called "Prémices" reveals the first jets of the artist.
Quickly, painting becomes an impulsive and indispensable medium during these three consecutive years. There is no real common thread that binds the works together if it is not the artist herself, her experience and emotional impulses. 
In a style that is sometimes figurative, sometimes abstract, Laure tries her hand at various techniques, as long as she does not use twice the same ones.
In 2014, she comes with something slightly different. With "Black blood, white wall and gray scars", she marks a rupture with her previous paintings. We leave the paths of introspection and we dive in topics directly linked to her own story and the taboos inside the black community. 
Exhibition of the Prémices series on the 10 November 2013 during the collective and multidisciplinary exhibition Exhi-B at the Event Lounge in Brussels (Belgium).

T H E   C O L L E C T I O N

Black blood, white wall and grey scars  (2014)

​Technique: acrylique sur toile en coton (70 x 100 cm)

"Black blood, white wall and grey scars est une oeuvre aux multiples messages qui convergent toutes vers un même passé, une même histoire, celle de mes ancêtres. Ce sont des cicatrices visibles et invisibles que nous portons en nous et dont la société est encore profondément affectée et ce, jusqu'à ce jour. 

"Voyez-vous le gris sur ce tableau ? Si oui, je vous en remercie. Si non, je vous demanderai de faire un effort. Voyez-vous maintenant le gris sur ce tableau? Toujours pas? Je vous rassure. Cela est tout à fait normal car la société, l'Histoire ne vous a pas appris à considérer le gris, elle le dénigre, le maltraite, ne le nomme pas. Le gris est la résultante du mélange du blanc et du noir. On ne le voit peut être pas sur le tableau, pourtant il est bien présent. Entre la couche de peinture noire qui n'a pas encore séché et la peinture blanche fraîchement apposée, le gris est né. Le métis, l'opprobre, le mal aimé, le "sans culture" ou encore le "mundele madesu" reste en Occident un Noir aux yeux des Blancs, et un Blanc aux yeux des Noirs."

Apprenons notre histoire car l'ignorance est notre pire ennemi, apprenons notre histoire pour ne pas refaire les mêmes erreurs. Tendre vers un monde meilleur, voilà le seul but."

Etat: disponible (prix sur demande)


Etang marjorie (2014)

Technique: acrylique sur toile en coton (70 x 100 cm)

​Etat: disponible (prix sur demande)


Elikya (2014)

Technique: acrylique sur toile en coton (40 x 50 cm)

​Etat: disponible (prix sur demande)


Genesis (2013)

​Technique: acrylique sur toile en coton (70 x 100 cm)

​Etat: disponible (prix sur demande)


R.Golf62 (2013)

Technique: acrylique sur toile en coton (50 x 70 cm)

Etat: vendue 


Micrologue (2013)

Technique: acrylique sur toile en coton (24 x 30 cm)

Etat: vendue


Friedha Calot (2013)

Technique: acrylique sur toile (40 x 50 cm)

​Etat: disponible (prix sur demande)


Hypee (2013)

Technique: acrylique sur papier à grain et feutre noir dans un cadre en verre aux bords noirs avec passe-partout (41 x 51 cm)

​Etat: disponible (prix sur demande)


Dope (2013)

Technique: acrylique sur papier à grain dans un cadre en verre aux bordures noires avec passe-partout (41 x 51 cm)

​Etat: disponible (prix sur demande)


Major balls cellular dada crying (2013)

Technique: acrylique sur toile en coton (40 x 50 cm)

Inspirée par Yves Saint-Laurent.

​Etat: disponible (prix sur demande)


Safari (2013)

Technique: acrylique sur toile en coton (40 x 50 cm)

​Etat: disponible (prix sur demande)


3 (2013)

Technique: acrylique sur toile en coton (40 x 50 cm)

Nous rencontrons tous des obstacles dans notre vie. Des liens se créent qui nous empêchent de réaliser nos rêves et d'engager notre destinée. Ces difficultés nous affectent, nous transforment, nous modèlent en quelque chose que nous ne sommes pas. Pourtant, au cœur de cette brindille à l'air fragile, il y a de l'or. Peu importe les événements que tu traverses, n'oublie pas qui tu es réellement et quand bien même la vie essayerait de te faire croire que tu ne vaux rien, rappelle-toi de l'or que tu étais au commencement.

Etat: vendue


 Trichrome amer (2012)

Technique: acrylique sur toile en coton (40 x 50 cm)

Trois couleurs, trois dimensions, trois états. On y bascule du haut vers le bas. Le gris est scintillant, il attire, il brille, tout lui réussit. Puis le jaune fait son apparition. Il laisse place au doute, aux questions sans réponse, à la déception, la perdition et l'amertume. Le voyage se termine dans le noir qui me fait étrangement penser à un livre que j'aime beaucoup "La confusion des sentiments" de Stefan Zweig, un de mes auteurs préférés. Après avoir ressenti une foule de sentiments plus chaotiques les uns des autres, on atterrit dans cette zone sans nom, solitaire où les plus vives douleurs n'ont plus d'échos. Même la joie y est anesthésiée.

Que retenir de toute cette amertume ? La partie grisée est plus grande que les deux autres. Lorsqu'on pense être arrivé au bout de nos forces, il faut garder l'espoir car le soleil vient toujours après la pluie.

 Jean 16.20

Etat: disponible (prix sur demande)


Kamers (2012)

Technique: acrylique sur toile en coton (40 x 50 cm)

​Etat: disponible (prix sur demande)


D.P.L. (2012)

Technique: acrylique sur toile en coton (40 x 50 cm)

​Etat: vendue


Aquarium acide (2012)

Technique: acrylique sur toile en coton (40 x 50 cm)

​Etat: disponible (prix sur demande)


Tetris (2012)

Technique: acrylique sur toile en coton (40 x 50 cm)

​Etat: disponible (prix sur demande)


Kenya (2012)

Technique: acrylique sur toile en coton (40 x 50 cm)

Cette oeuvre est directement inspirée d'une toile de mon parrain artistique Claudy Khan.

​Etat: disponible (prix sur demande)


Bloem, bloem (2012)

Technique: acrylique sur toile en coton (40 x 50 cm)

L'inconnu. Voilà vers quoi je me tournais en cette après-midi du printemps 2012. La peinture était jusque là un art auquel je ne m'étais pas encore essayé et qui attisait vivement ma curiosité: comment l'être humain arrive-t-il à reproduire à l'aide de ses mains  une personne ou un objet qui l'entoure avec une telle précision ? Ce jour-là, j'ai fait un pas vers l'inconnu et l'inconnu m'a offert ce bouquet de fleurs.

​Etat: disponible (prix sur demande)


Back to Top